Étiquette : impôts

Blendy Cogesten Expert Comptable Digital

Contraintes fiscales d’un véhicule de tourisme

Les dirigeants d’une société peuvent être tentés d’acquérir un véhicule de tourisme au nom de leur société afin d’effectuer leurs déplacements professionnels. Mais ce choix ne représente pas forcément la meilleure solution financière.

Ce qu’il vous faut savoir

Pour commencer, la TVA n’est pas déductible sur les véhicules de tourisme sauf cas exceptionnels.

De plus, une limite de déductibilité des amortissements est appliquée à ces véhicules selon leur émission de CO2/km (nouveaux plafonds pour les véhicules acquis à partir du 1er janvier 2017 suite à la Loi de Finances 2017).

Pour une acquisition ou location depuis le 1er janvier 2017 voici la répartition des déductions possibles :

  • Pour les véhicules émettant moins de 20g de CO2/km (véhicules électriques), limite de 30 000€.
  • Les véhicules émettant entre 20g et 60g de CO2/km (véhicules hybrides), la limite est de 20 300€.
  • Pour les véhicules émettant entre 60g et 155g de CO2/km, limite de 18 300€ (à noter le taux d’émission maximum sera abaissé progressivement de 155g à 130g/km de 2017 à 2021).
  • Enfin, les véhicules émettant plus de 155g, limite de 9 900€ (même abaissement de 155g à 130g/km de 2017 à 2021).

 En revanche, pour une acquisition ou location avant 2017, les plafonds n’ont pas changé :

  • Pour les véhicules avec un taux d’émission de CO2 inférieur ou égal à 200g/km, amortissements déductibles jusqu’à 18 300€.
  • Pour les véhicules émettant plus de 200g de CO2/km, amortissements déductibles jusqu’à 9 900€.

 

Par ailleurs, la plupart des sociétés seront redevables de la taxe sur les véhicules de société (TVS) pouvant être d’un montant important selon les émissions de CO2.

En conclusion, il vaut financièrement parfois mieux utiliser un véhicule personnel et se faire rembourser la part des déplacements professionnels via les indemnités kilométriques plutôt que d’acquérir un véhicule de société.

Pour toute question, Blendy by Cogesten certifié QuickBooks vous accompagne pour prendre les décisions les mieux adaptées à votre entreprise.

 

By Jean-Christophe

Blendy by Cogesten (BbyC) – #Experts-comptables 3.0 – certifiés QuickBooks Premium

L’excellence pour votre croissance

#ExpertsComptables 3.0

#ExpertsComptables 3.0

Blendy Cogesten Expert Comptable Digital

Taxe d’apprentissage : obligatoire ou pas ?

La taxe d’apprentissage est due par toutes les entreprises ayant une activité en France (soit des revenus et une exploitation).

Sont tout de même exonérées les entreprises employant des apprentis et dont l’ensemble des rémunérations (hors charges sociales patronales) ne dépassent pas 105 596,40€.

Elle se calcule sur la masse salariale de l’année précédente (0,68%). Aussi, vous n’avez rien à payer si vous n’avez pas de salariés.

Ceci est la règle générale. Néanmoins, de nombreuses précisions peuvent être apportées sur ce sujet. Par exemple, sur les cas des exonérations.

 

Blendy by Cogesten, certifié QuickBooks, se tient à votre disposition pour répondre à vos interrogations et vous apporter plus d’informations.

 

by Noham

#ExpertsComptables 3.0 – certifiés QuickBooks Premium

L’excellence pour votre croissance

 

Blendy certifié QuickBooks
Blendy certifié QuickBooks

#ExpertsComptables 3.0

#ExpertsComptables 3.0

Experts comptables certifies Quickbooks et Receipt Bank

Cadeaux de noël aux clients et salariés : rappel du régime fiscal et social

Vous le savez ! Les fêtes de fin d’année sont souvent l’occasion pour les entreprises d’offrir des cadeaux pour remercier leurs salariés ou fidéliser leurs clients.

Néanmoins, dans le but d’éviter les abus, ces dépenses sont encadrées de façon très stricte par la réglementation fiscale et sociale.

 

Voici ce qu’il vous faut retenir :

Déductibilité de la TVA

La TVA sur les achats de cadeaux (quel que soit le bénéficiaire) n’est normalement pas déductible. Même si l’opération est réalisée dans l’intérêt de l’entreprise.

Néanmoins, la déduction est exceptionnellement admise, si le prix est de faible valeur et n’excède pas 69€ TTC pas an et par bénéficiaire.

Cadeaux aux salariés

Pour 2016, les cadeaux offerts aux salariés sont soumis à cotisation sociale, si le montant excède 161€ par salarié.

Aussi, dans un souci d’égalité de traitement, vous ne pouvez attribuer ces cadeaux en fonction de l’ancienneté ou du taux de présence d’un salarié. En effet, selon l’Urssaf, cette pratique est considérée comme discriminatoire et peut donner lieu à un redressement fiscal.

Déductibilité de la charge

Enfin, les cadeaux que vous offrez à vos clients ne sont déductibles du bénéfice imposable que s’ils présentent un intérêt direct pour l’activité de l’entreprise. Ces dépenses risquent d’être réintégrées si l’administration fiscale les juge excessives

 

Vous avez encore des doutes ? Vous voulez savoir comment gérer ce type de dépenses également dans QuickBooks ?

Blendy by Cogesten vous aide à fournir une fiscalité conforme aux attentes de l’administration, tout en vous informant des choix stratégiques offerts par la législation.

 

BbyC, #ExpertsComptables 3.0 – pour mieux gérer votre entreprise et utiliser pleinement les fonctionnalités de QuickBooks.

 

By Doriane

Blendy by Cogesten (BbyC) – #ExpertsComptables 3.0 – certifiés QuickBooks Premium
L’excellence pour votre croissance

Experts-comptables internationaux certifiés Quickbooks et Receipt-bank
ExpertsComptables 3.0 internationaux certifiés Quickbooks et Receipt-bank
ExpertsComptables 3.0 internationaux certifiés Quickbooks et Receipt-bank
ExpertsComptables 3.0 internationaux certifiés Quickbooks et Receipt-bank

BbyC - #ExpertsComptables 3.0 - Certifié QuickBooks Premium

Copyright © 2018 Blendy.co

Logo Cogesten Groupe    Logo Ordre des Experts Comptables Logo CPA Canada